Les quinze ministres de l'UE, chargées de la consommation, ont examiné hier la proposition de directive sur la vente à distance (Internet, téléphone ...) de services financiers présentée par la Comm...

Les quinze ministres de l'UE, chargées de la consommation, ont examiné hier la proposition de directive sur la vente à distance (Internet, téléphone ...) de services financiers présentée par la Commission en novembre dernier. Tout en assurant un niveau de protection satisfaisant aux consommateurs, cette proposition de directive vise à répondre au développement de la vente à distance. Un délai de réflexion de deux semaines accordé aux consommateurs est notamment instauré. Uniquement dans le cas où l'information fournie a été insuffisante, un droit de rétractation est également possible. A l'instar de la France qui s'est prononcée pour un droit de rétractation large et sans restrictions, plusieurs pays ont jugé ce système trop faible. (Le Figaro - La Tribune - 14/04/1999)