connaître un avenir prometteur. En 1996, les ventes on line n'ont représenté que 18 millions de dollars environ selon une étude réalisée par la société new-yorkaise Jupiter Communications. Dès l'an ...

connaître un avenir prometteur. En 1996, les ventes on line n'ont représenté que 18 millions de dollars environ selon une étude réalisée par la société new-yorkaise Jupiter Communications. Dès l'an 2002, Jupiter Communications table sur un chiffre d'affaires "musical" de 1,6 milliard de dollars. A cette époque, 57 millions de familles américaines "surferont" sur le Net et seront attirés par les sites musicaux. En réalisant cette étude, les experts de Jupiter Communications ont constaté que 30 à 40 % des titres achetés aujourd'hui on line sont destinés en fait à des clients étrangers ayant trouvé un moyen économique de se procurer les CD américains. (La Tribune - 11/08/1997)