Telecom Italia et la RAI veulent lancer “dans les plus brefs délais” une plate-forme satellitaire pour la télévision numérique à péage. Ils veulent non seulement maintenir leur contrôle sur la futur...

Telecom Italia et la RAI veulent lancer “dans les plus brefs délais” une plate-forme satellitaire pour la télévision numérique à péage. Ils veulent non seulement maintenir leur contrôle sur la future société en ne laissant entrer que des participations minoritaires (italiennes et étrangères), mais aussi décrocher des droits de retransmission des matchs de football des clubs italiens. Cette nouvelle plate-forme viendrait concurrencer le bouquet numérique D+ de la chaîne à péage Télépiù (détenue à 90 % par Canal Plus) qui compte aujourd’hui près de 350 000 abonnés payants. La plate-forme de Telecom Italia et de la RAI comportera une “forte offre globale d’origine italienne” avec des films de première exclusivité et du foot italien. La partie est loin d’être gagnée car Telepiù renégocie déjà avec la Ligue italienne son contrat de diffusion exclusive des matchs de foot de la série A dont la date expire en 1999.

Seul pour le moment le producteur italien Cecchi Gori (Tele Monte Carlo) a fait part de son intention de prendre une participation de 15 à 20 % dans la nouvelle entreprise conjointe. (Les Echos - 27/08/1998)