Ariane. Deux nouveaux satellites de télévision directe destinés aux téléspectateurs égyptiens et japonais vont être mis en orbite géostationnaire par la fusée Ariane 4 dans la nuit de mardi à mercr...

Ariane. Deux nouveaux satellites de télévision directe destinés aux téléspectateurs égyptiens et japonais vont être mis en orbite géostationnaire par la fusée Ariane 4 dans la nuit de mardi à mercredi. Dans les trois ans à venir, Arianespace devrait lancer 44 satellites européens et internationaux. Le continent africain, grâce à ce tir, va pouvoir bénéficier de son premier satellite de télédiffusion, Nilesat 100, construit par Matra Marconi Space dans le cadre d'un contrat clefs en main pour l'Egypte. Localisé sur la position orbitale 7° ouest, au-dessus du Caire, Nilesat étendra sa zone de couverture du Maroc aux pays du golfe Persique. D'une durée de vie de seize ans, Nilesat pourra diffuser près de 100 chaînes de télévision en numérique avec 18 canaux, dont 12 actifs simultanément. L'autre satellite de télévision numérique mis en orbite par Ariane 4, BSat 1b, plus léger, a été construit par le spécialiste américain Hugues Space & Communications pour l'opérateur de télévision japonais BSat. Doté d'une longévité de 10 ans, positionné sur 110° est, au-dessus de Bornéo, sa capacité de 8 répéteurs permettra la diffusion d'une soixantaine de chaînes en numérique. Il permettra de renforcer l'offre de BSat, l'un des pionniers de la télévision directe au Japon. (Les Echos - 28/04/1998)