du 28/10). Tout en précisant que les télévisions publiques européennes déjà présentes, dont France Télévision, resteraient majoritaires, Catherine Trautmann vient de confirmer à l'Assemblée national...

du 28/10). Tout en précisant que les télévisions publiques européennes déjà présentes, dont France Télévision, resteraient majoritaires, Catherine Trautmann vient de confirmer à l'Assemblée nationale que le groupe britannique ITN était le seul candidat à la reprise des 49 % d'Euronews détenus par Alcatel "Le groupe ITN s'engage à reprendre 49 % et l'accord porte sur le maintien à la majorité du groupe des télévisions publiques à hauteur de 51 %. Toute modification du capital ne peut que préserver cet équilibre". En 1997, sur un budget de 187 millions de F, la chaîne accusera, selon le ministre, un déficit de 30 millions de F, mais "on peut espérer que d'ici l'an 2000, la chaîne atteigne l'équilibre puisqu'elle couvre aujourd'hui 38 pays et qu'elle a potentiellement 83 millions de téléspectacteurs". (La Tribune - Les Echos - 05/11/1997)