Lancée en septembre 2006, la plate-forme de partage de vidéos à la sauce YouTube de Microsoft, baptisée SoapBox, a été partiellement fermée aux nouveaux arrivants qui ne possèdent pas de compte SoapBox, comme en témoigne...

Lancée en septembre 2006, la plate-forme de partage de vidéos à la sauce YouTube de Microsoft, baptisée SoapBox, a été partiellement fermée aux nouveaux arrivants qui ne possèdent pas de compte SoapBox, comme en témoigne la page d'accueil du site.
 
Pourquoi Microsoft a préféré privilégier les membres déjà inscrits? Pour contrer le piratage... Alors que son plus grand concurrent, YouTube, a annoncé qu'il allait mettre en place un système de filtrage pour ses partenaires destiné à repérer les vidéos en ligne encore protégées par le droit d'auteur, la firme de Redmond a décidé de prendre les devants pour sa propre plate-forme.
 
Microsoft va en effet intégrer la technologie d'empreintes numériques Audible Magic afin de mieux détecter les vidéos encore sous copyright et mises en ligne sans l'accord des ayants droit. Microsoft a donc décidé d'éviter les dépôts de plaintes et autres futures batailles judiciaires pour violations de droits d'auteur qui se profilent déjà pour YouTube...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 26/03/2007)