Au Japon, pays qui a vu naître Sony, Apple a lancé le mois dernier l'iTunes Music Store. L'enthousiasme des consommateurs a été immédiat. Devant ce nouveau succès d'Apple...

Au Japon, pays qui a vu naître Sony, Apple a lancé le mois dernier l'iTunes Music Store. L'enthousiasme des consommateurs a été immédiat. Devant ce nouveau succès d'Apple dans son propre pays, Sony a décidé de négocier la mise en vente de ses musiques sur le site japonais de téléchargement en ligne d'Apple.

Sony avait déjà lancé, pour contrer son concurrent, son propre baladeur et un site de téléchargement en ligne mais l' iPod est resté le petit préféré des Japonais.

Avec ce rapprochement, la firme reconnaît donc son échec. Mais elle ne parle pour l'instant que d'une collaboration restreinte au site japonais. Le prix de la musique reste le point de désaccord entre les deux géants.

Apple a cependant tout intérêt à poursuivre les négociations pour permettre aux détenteurs d'iPod d'écouter les albums signés par Sony.

L'absence de ces musiques (qui sont parmi les plus populaires au Japon) de l'iTunes Music Store est fâcheuse pour les bénéfices d'Apple puisqu'elle limite sa croissance. Le Japon est-il seulement une petite concession de Sony ou bien l'expérience témoin d'un projet global ?

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/09/05)