Selon Le Figaro du 7/01/2000, les tribunaux allemands vont devoir prochainement trancher dans le conflit opposant les fabricants Sony et Philips au site Primus Online, un spécialiste de la "vente gr...

Selon Le Figaro du 7/01/2000, les tribunaux allemands vont devoir prochainement trancher dans le conflit opposant les fabricants Sony et Philips au site Primus Online, un spécialiste de la "vente groupée". En réunissant le plus grand nombre possible d'acheteurs, ce concept permet aux consommateurs d'obtenir des réductions de tarifs auprès des fournisseurs. Sony et Philips, dont les télévisions sont vendues par Primus Online, estiment que ce type de vente met en danger leurs réseaux de distribution traditionnels. La plainte lancée par Sony et Philips s'appuie sur un texte unique à l'Allemagne : une loi fixant les pratiques autorisées par la distribution interdit les réductions supérieures à 3 % par rapport à la concurrence ainsi que les tarifs préférentiels accordés à certains clients. Ce procès est à suivre, les start-up européennes proposant un service de vente groupée sur Internet étant en effet de plus en plus nombreuses. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 07/01/2000)