Selon Bruno Chetaille, président de Télé Diffusion de France, "la télévision analogique a encore de beaux jours devant elle, entre dix et quinze ans" avant d'être remplacée par le système numérique ...

Selon Bruno Chetaille, président de Télé Diffusion de France, "la télévision analogique a encore de beaux jours devant elle, entre dix et quinze ans" avant d'être remplacée par le système numérique en France. Tout en soulignant que le pays en pointe était la Grande-Bretagne, il a indiqué que "des études sont menées en France" dans le domaine de la télévision numérique hertzienne "pour savoir combien de réseaux on pourra déployer. Cela sera probablement six réseaux avec quatre à cinq chaînes sur chaque réseau". (La Tribune - 12/03/1998)