Franco Bernabé, bien décidé à désengager Telecom Italia de la télévision numérique, vient d'annoncer l'ouverture de négociations "sans aucune exclusivité" pour la cession de sa filiale Stream, avec ...

Franco Bernabé, bien décidé à désengager Telecom Italia de la télévision numérique, vient d'annoncer l'ouverture de négociations "sans aucune exclusivité" pour la cession de sa filiale Stream, avec tous les opérateurs intéressé, y compris Canal Plus. Après l'abandon du projet de Rupert Murdoch de racheter 80 % de Stream, Telecom Italia pourrait s'acheminer vers une scission de la société, avec d'un côté la télévision numérique par câble et de l'autre les abonnés aux retransmissions par satellite plus la programmation. Contrôlant actuellement 90 % de Telepiù en Italie, Canal Plus ne cache pas son intérêt pour Stream, vidé du câble. (Les Echos - 29/03/1999)