Electronics par Samsung. Réalisant 85 % de ses activités électroniques et électroménagers hors de la Corée du Sud, Daewoo Electronics devrait être reprise par Samsung (voir la revue de presse du 09...

Electronics par Samsung. Réalisant 85 % de ses activités électroniques et électroménagers hors de la Corée du Sud, Daewoo Electronics devrait être reprise par Samsung (voir la revue de presse du 09/12). Les dirigeants coréens de Daewoo Electronics en poste en Lorraine ne cachent pas leur amertume “c’est une décision politique qui n’est pas raisonnable sur le plan économique”. Selon Kyung Dong Kwag, directeur de l’usine de montage de téléviseurs de Fameck en Moselle, Samsung n’ayant aucune expérience de la France n’aura pas la patience d’assimiler la culture française et ses lois sociales durant dix ans “un transfert de l’ensemble des activités de Daewoo Electronics en France, Irlande du Nord, Pologne vers les sites européens de Samsung est à moyen terme inéluctable avec la suppression de la marque Daewoo”. Trois filiales françaises de Daewoo Electronics employant plus de 1 300 personnes et 400 intérimaires sont concernées. Située à Villers-la-Montagne (350 salariés) l’usine de montage de fours à micro-ondes, Daewoo Electronics France pourraient voir ses fabrications rapatriées à l’usine anglaise de Samsung à Newcastle. L’usine de montage de téléviseurs couleurs, Daewoo Electronics Manufacturing située à Fameck (350 salariés) devrait produire cette année 970 000 appareils dont 20 % de combi TV-magnétoscopes destinés à l’export à 95 %. Elle pourrait être transférée en Hongrie où Samsung a déjà délocalisé ses activités de Grande-Bretagne. 690 millions de F ont été investis dans l’usine Daewoo Orion SA située à Mont-Saint-Martin (610 salariés) dont la production de tubes cathodiques pour téléviseurs couleurs a démarré en janvier 1996. Sa production pourrait être transférée à l’usine Samsung de Berlin. (Les Echos 16/12/1998)

____________________________________________________________________

Christine Weissrock GIE Atelier de veille technologique e-mail: cweissrock@atelier.fr 00 01 40 67 32 02 Fax. 00 01 40 67 31 58 Dirigé par Jean-Michel Billaut, l’Atelier, cellule de veille technologique de Paribas, dispose d’un BBS (le Babillard de l’Atelier) ouvert gratuitement à ses abonnés, d’un Web (http://www.atelier.fr) et organise des ateliers pour ses abonnés. Jean-Michel Billaut dirige également la publication du “Journal de l’Atelier” vendu par abonnement, diffusé par les Editions La Pérouse. L’abonnement à ce journal donne accès aux ateliers. (Pour obtenir un spécimen, merci d’en faire la demande à Danièle Pellemeule ( 00 01 45 01 72 96 e-mail dpellemeule@atelier.fr).

La revue de presse française que nous éditons sur le Babillard de l’Atelier est pour l’instant libre de droit. Merci de nous informer de vos diffusions et d’indiquer la source.