Selon les premiers résultats du nouveau rapport "Télétravail en Europe - statut quo et potentiel", basé sur le projet de recherche Electronic Commerce and Telework Trends in Europe (ECaTT) (tendance...

Selon les premiers résultats du nouveau rapport "Télétravail en Europe - statut quo et potentiel", basé sur le projet de recherche Electronic Commerce and Telework Trends in Europe (ECaTT) (tendances du Commerce Electronique et du Télétravail en Europe) qui sera publié lors de Telework 2000 en septembre, le télétravail est en train d'exploser en Europe, notamment en Finlande, l'Espagne arrivant bonne dernière. Le nombre de télétravailleurs en Europe devrait passer de quelques millions en 1994 à 10 millions cette année. En 2005, près de 11 % de la population active européenne sera impliquée sous une forme ou une autre dans le télétravail. Un consortium international de consultants dirigé par Empirica à Bonn, avec le soutien de la Commission européenne, a étudié dix pays européens. Des projets de recherche sont actuellement mis en oeuvre, portant sur l'ensemble de la population et le management des entreprises de toutes tailles, pour être régulièrement mis à jour. Peter Johnston, chef d'unité de la Direction Générale de la Société de l'Information de la Commission Européenne, présentera le travail d'ECaTT lors de 7ème Conférence européenne sur le télétravail (Telework 2000) à Londres du 13 au 15 septembre prochains. Selon d'autres résultats de l'étude, les employés sont plus enthousiastes à propos de l'idée du télétravail que leurs employeurs. 90 % des salariés suédois sont ainsi intéressés. La sécurité et la protection des données, la productivité et la qualité du travail ainsi que l'encadrement des télétravailleurs sont les principales réserves à la mise en place du télétravail évoquées par les dirigeants interrogés. Toutes les informations sur le projet ECaTT sont disponibles sur le site http://www.ecatt.com Les détails de la conférence sont disponibles sur http://www.telework2000.com (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 29/08/2000)