pouvoirs publics. Selon les résultats mensuels du service Nielsen/NetRatings (Panel Global Universe), près d’un quart des internautes en France, soit plus de deux millions, consultent plus d’une t...

pouvoirs publics. Selon les résultats mensuels du service Nielsen/NetRatings (Panel Global Universe), près d’un quart des internautes en France, soit plus de deux millions, consultent plus d’une trentaine de sites des pouvoirs publics, depuis leur domicile et/ou leur lieu de travail, dont une dizaine consultés uniquement depuis le domicile. Ces sites fournissent des informations liées à tous les aspects de la vie politique, économique et sociale du pays. Cinq sites sont particulièrement fréquentés: 396 019 internautes ont visité en octobre le site education.gouv.fr depuis leur domicile et/ou leur lieu de travail, soit un taux de couverture de 4,55 %. Ils y ont passé en moyenne 11 mn 37 secondes. Le site service-public.fr a enregistré en octobre 333 823 visiteurs pour une durée moyenne de consultation de 3 mn 19 sec (3,84 % de taux de couverture), celui de finances.gouv.fr a reçu 311 514 visiteurs (9 mn 4 sec, 3,58 %), legifrance.gouv.fr a totalisé 309 839 visiteurs (10 mn 6 sec, 3,56 %) et minefi.gouv.fr: 236 617 visiteurs (4 mn 15 sec, 2,72 %). Education.gouv.fr et service-public.fr sont essentiellement visités pour leurs pages «emplois» et «concours». Le site finances.gouv.fr intéresse surtout les internautes pour toutes les démarches pratiques à entreprendre. Les sites legifrance.gouv.fr, consacré à l’essentiel du droit français, et minefi.gouv.fr, le site du ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, sont consultés particulièrement pour leur banque de données en matière d’informations fiscales, sociales et économiques, à destination essentiellement des entreprises. Les internautes utilisent la plupart des sites des pouvoirs publics pour la recherche d’emplois et l’inscription aux concours pour les sites du ministère de l’équipement, du ministère de l’intérieur …, l’aide aux démarches pratiques pour les sites de la Caisse d’Allocations Familiales, de l’URSSAF … et pour les banques de données pour les sites du ministère de la Justice ou de l’INSEE … Cette dernière fonction est moins souvent utilisée par les internautes uniquement à domicile. Selon Médiamétrie eRatings.com, wanadoo.fr arrive toujours en tête en octobre du Top 10 des domaines les plus visités en France avec 3 195 215 visiteurs depuis le domicile et 4 709 512 selon le panel Global Universe (domicile et/ou lieu de travail). Free.fr arrive en seconde position avec 2 488 645 visiteurs depuis le domicile et 3 584 243 selon le panel Global Universe, suivi en 3ème position de voilà.fr (respectivement 2 219 170 et 3 426 359 visiteurs). En octobre 2001, Wanadoo arrive en tête du top 5 des annonceurs les plus vus toutes bannières/boutons confondus, suivi d’Alapage, de la Fnac, d’Amazon et de Voilà. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/11/2001)