Une étude confirme que la tendance est aux jeunes patrons. Ce qui n'est pas sans créer de nouveaux challenges pour le management, qui doit savoir prendre en compte toutes les générations.

20 % des employés ont un patron plus jeune qu'eux

Quel âge a votre patron ? Près de 20 % des 231 employés sondés par le cabinet Pitney Bowes, lors de la conférence DMA 2011 qui a eu lieu début octobre, ont affirmé avoir un dirigeant plus jeune qu’eux. Le sondage, presque anodin au départ, met en évidence les différences de générations au sein d’une même entreprise. «La diversité n’est plus seulement géographique, ou technologique, elle est désormais générationnelle» explique le rapport de Pitney Bowes Inc.

Une infograhie de focus.com, basée sur plusieurs études américaines assure même que la proportion d’employés plus vieux que leur patron, peut atteindre jusqu’ à 43 % des travailleurs âgés de 35 ans.

Métissage de générations au sein d’une même entreprise

De fait, Pitney Bowes confirme, il s’agit d’un mix entre baby boomers et génération X et Y. La génération X fait le lien entre les babyboomers et les digital natives de la génération Y. Ce qui complexifie fortement la manière de manager l’entreprise. «Les sociétés doivent savoir créer des environnements de travail capables d’inclure toutes les générations. Et doivent bâtir des messages capables de toucher toutes les générations, quelque soit leur manière de travailler ou leur lieu de travail, pour accroître leur productivité » explique Susan Johnson, analyste chez Pitney Bowes. On le sait, motiver et communiquer avec ses employés de tous âges peut être critique pour une équipe et le succès d’une organisation.

Adapter ses méthodes de management à la population

En fait, chaque génération aurait ses propres caractéristiques. C’est là un des points intéressants de l’étude, bien qu’une catégorisation aussi fermée soit la porte ouverte à tous les clichés. Les babyboomers seraient plus individualistes, les générations X enclines à l’entrepreunariat et les générations Y plus à l’aise avec le travail en équipe. « Les babyboomers préfèrent travailler avec l’email, la génération X sait s’adapter aux multiples technologies, et la génération Y est constamment connectée, et préfère les messages texte plutôt que de parler aux collègues» conclut l’étude. Dans un récent article, l’Atelier avait déjà soulevé ces nouveaux problèmes de management. Benjamin Chaminade, expert international en "Talent Management", conseillait cependant de ne pas se fier aux idées reçues tout en sachant s'adapter aux attentes. Ainsi, les cadres doivent trouver le juste équilibre entre la position "d'ami" et de "dictateur", tout en évitant les chocs culturels.

Rédigé par Kareen Frascaria
Journaliste IT