Selon une enquête réalisée par téléphone, du 5 au 12 janvier 2000, pour NetValue auprès de 400 directeurs des 2 000 premiers groupes français, 81,3 % d'entre eux estiment que leur entreprise est en...

Selon une enquête réalisée par téléphone, du 5 au 12 janvier 2000, pour NetValue auprès de 400 directeurs des 2 000 premiers groupes français, 81,3 % d'entre eux estiment que leur entreprise est entrée dans le monde Internet, ou avoir intégré réellement l'Internet dans leur stratégie. 81,9 % considèrent qu'ils disposent de suffisamment d'informations sur l'Internet. Pour 48,4 %, leur source d'information privilégiée est la presse spécialisée, devant les services informatiques et multimédia internes. Selon 78,4 % des directeurs interrogés, Internet apporte des opportunités à leur entreprise. Pour ceux-ci, 80,3 % des opportunités exprimées concernent le développement de l'image et du commerce. 69 % n'ont aucune crainte concernant l'Internet. 89 % des craintes exprimées par les 31,1 % restants concernent la sécurité et la confidentialité. La note moyenne de l'effort envisagé par rapport à l'Internet est de 6.8, sur une échelle de 1 à 10, dans les douze mois à venir ; elle passe à 7.4 sur les deux ans. 82,9 % jugent leur direction générale suffisamment concernée par l'Internet et 58,1 % l'ensemble de l'entreprise. Selon 70,7 %, leur entreprise ne prend pas de retard sur ses développements Internet. 69 % considèrent l'Internet comme un simple élément de plus dans les modes de fonctionnement de l'entreprise. 26,6 % des directeurs interrogés envoient personnellement de 1 à 5 mèls par jour, 23,1 % de 6 à 10 et 20,6 % de 11 à 20, soit une moyenne de 16,9 mèls envoyés contre 20,1 reçus. Sur les 400 directeurs interrogés, 14,6 % étaient des directeurs généraux, 17,9 % des directeurs marketing, 17,4 % des directeurs commerciaux, 17,6 % des directeurs financiers, 17,1 % des directeurs de ressources humaines et 12,4 % des directeurs informatiques. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 08/02/2000)