Les téléphones intégrant de plus en plus géolocalisation, capteurs, et parfois biométrie ou 3D, des solutions de jeux en réalité augmentée ou encore de paiement sont amenées à se développer massivement.

En 2011, le mobile va gagner en précision pour des applications étendues

 

En 2011, le mobile sera au cœur de l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication, selon Juniper Research. Du coup, le cabinet émet dans un rapport* dix prévisions pour l’année prochaine, concernant directement les appareils sans fil. Ces derniers vont permettre une meilleure géolocalisation, et vont intégrer des capteurs plus précis, pour des applications parfois inédites, dans des domaines comme la biométrie ou la 3D. La réalité augmentée devrait également se développer en 2011, dans la mesure où elle est, selon les analystes, de plus en plus perçue par les marketeurs comme une technologie innovante ouvrant tout un champ de créativité.

Un OS mobile exclusivement fondé sur le cloud

Des jeux en réalité augmentée ont toutes les chances de voir leur apparition, et d’être massivement adoptés par le grand public. Juniper prévoit également le développement d’un OS exclusivement fondé sur le cloud computing mobile, dès l’année prochaine. Autre chose : le m-banking va devenir un point incontournable dans les pays développés, l’ensemble des institutions financières comprenant l’importance de se positionner sur ce segment de l’innovation et des technologies localisées. Le mobile va également commencer à remplacer la carte de crédit, avec des solutions NFC (Near Field Communication) potentiellement intégrées dans les futurs appareils mobiles.

Renforcer la fiabilité des services

Du coup, la question de la sécurité des données mobiles va prendre de l’importance l’année prochaine, pour renforcer la fiabilité de ces services et éviter les opérations malveillantes. Par ailleurs, l’augmentation du trafic de données mobiles va contraindre les opérateurs à développer des infrastructures LTE, selon les analystes. “Et tant que ces réseaux ne seront pas en place, les opérateurs subiront une période tendue qu’il leur faudra gérer”, expliquent-ils dans leur rapport. Enfin, les produits intégreront de plus en plus des technologies vertes, pour répondre à la conscience écologique des consommateurs.

* “Top ten wireless prédictions 2011”