"le kiosque HTML". Le "kiosque HTML", service transposant au Web le fameux "kiosque" du Minitel (tarification à la minute) va ainsi être proposé par France Télécom en partenariat avec Microsoft. La ...

"le kiosque HTML". Le "kiosque HTML", service transposant au Web le fameux "kiosque" du Minitel (tarification à la minute) va ainsi être proposé par France Télécom en partenariat avec Microsoft. La fonction "kiosque" intégrée à Windows 98, entre autres nombreuses annonces jalousement tenue secrètes pour l'heure, sera alors dévoilée. L'internaute, en la déclenchant, lancerait une connexion Internet au moyen du programme de navigation Internet Explorer, avec facturation à la durée. Michel Bon expliquait en juin dernier "nous pensons utile de mettre à la disposition des fournisseurs de service, et donc des clients finaux, l'infrastructure permettant d'accéder à des services de présentation Internet (HTML) depuis des micro-ordinateurs, les services étant rémunérés par la fonction kiosque". Un certain nombres de services Minitel devraient être accessibles par le Web, pour un tarif probalement équivalent. Déjà quelques entreprises de télématique, comme Monaco Télématique, proposent discrètement aux internautes d'accéder gratuitement, hors frais de connexion, à ses messageries type 3614, 3615, en passant par chez.com ou telestore.fr. Cependant, cette messagerie Minitel au tarif local de l'Internet ne devrait pas perdurer après l'annonce du kiosque HTML. Jet Multimédia, de son côté, diffuse déjà un logiciel d'accès au Web utilisant un numéro de téléphone de facturation type Minitel, France Explorer. Pour son directeur du marketing, l'annonce future de France Télécom n'est pas une menace, mais plutôt une bonne nouvelle "cela va crédibiliser le mode kiosque". (Supplément Multimédia Libération - 31/10/1997)

-Selon la commission organisatrice, les résultats des premiers NetDays européens sont plutôt positifs. Au cours de ces journées du Net, non seulement on a assisté à une très grande diversité des actions entreprises, mais à une forte mobilisation des écoles, des profs et des industriels. Selon la commission, pas moins de 700 manifestations se sont déroulées chez les quinze de l'Union, plus de 1 500 établissement scolaires y ont participé et plus de 5 000 nouvelles écoles bénéficient d'une connexion Internet. (Supplément Multimédia Libération - 31/10/1997)