Dans une enquête intitulée « Le décollage : pourquoi le passage à la technologie VoIP est l'affaire de tous les dirigeants ? »), le cabinet Deloitte...

Dans une enquête intitulée « Le décollage : pourquoi le passage à la technologie VoIP est l'affaire de tous les dirigeants ? »), le cabinet Deloitte prévoit que d'ici 2006, plus des deux tiers des 2.000 plus grandes entreprises au monde auront commencé à déployer la technologie vocale sur Internet (VoIP, pour Voice over Internet Protocol) sur leurs postes de travail*.

Si la technologie permet de réaliser plus d'économies tout en optimisant souplesse, gains de productivité et améliorations des procédures, elle s'accompagne aussi d'un risque de perturbations pour toute l'entreprise. A ce titre, si 26 % des sociétés interrogées ont déjà déployé la technologie VoIP sur leurs postes de travail, seul un tiers d'entre elles l'ont mise à la disposition de l'ensemble de leurs collaborateurs .

Les personnes interrogées déclarent que la réduction des coûts est de loin le premier facteur qui les pousse vers les solutions VoIP. C'est le cas de 84 % des entreprises interrogées. Au-delà du coût, la technologie VoIP est susceptible de transformer les centres d'appels des entreprises et d'améliorer les outils de télétravail. Cette enquête souligne qu'à ce jour, 79 % des adeptes de la première heure sont soit «plutôt », soit « très satisfaits » de cette solution.

Il faut dire que l'offre s'est sensiblement améliorée : le prix des installations VoIP a chuté et la qualité des conversations a progressé. Le rapport de Deloitte recommande toutefois que quatre fonctions dans les équipes de direction s'impliquent dans son déploiement, pour s'assurer que toute l'entreprise tire au maximum profit de cette technologie.

La Direction générale, la Direction administrative et financière – qui doit veiller à la bonne prise en compte de l'intégralité des coûts engagés et des bénéfices obtenus -, les directions opérationnelles - qui doivent jauger de la rationalisation des procédures au sein de leurs départements – et la direction informatique.

* La rédaction du rapport a été précédée d'une enquête réalisée à l'échelle mondiale auprès de 131 des 2 000 plus grandes entreprises de la planète et portant sur l'adoption actuelle de la technologie VoIP sur les postes de travail. (Un tiers des entreprises interrogées réalisent un chiffre d'affaires annuel supérieur à 3 milliards de dollars).

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/10/2004)