Le marché des puces pour téléphone portable connaîtra cette année une croissance inférieure à 10%. Les dernières innovations permettront tout de même d'assurer la pérennité du marché.

Crise économique oblige, le marché des puces pour mobile ralentit en Chine : le CCID Consulting fait état d'une production de douze milliards d'euros au quatrième trimestre 2008. Ce qui laisse présager d'une croissance qui ne dépassera pas les 6 % en 2009. La Chine est déjà le premier producteur mondial de téléphone portable. Selon l'institut, le marché s'est stabilisé et est entré dans une période de croissance modéré. Il réagit aussi au contexte global : la demande mondiale et locale de téléphones portables diminuant, la production baisse elle aussi.
Des technologies à exploiter
Ce qui implique une diminution dans la production de puces. Le développement des technologies 3G devrait cependant favoriser le marché en relançant la demande. Les nouvelles opportunités offertes par le portable nécessitent des puces capables de gérer les applications tels que le GPS, la télé mobile, le Wi-Fi et les moyens de paiement par mobiles. Pour le CCID, ces nouvelles applications, ainsi que la baisse des coûts que doit entraîner la concurrence seront les principales sources de développement du marché des puces dans les deux prochaines années.
Des entreprises qui se sécurisent

Pour le moment, même les contrefaçons voient leur production diminuer (150 millions d'unités estimées pour 2009). La concurrence entre les producteurs de puces de Taïwan et ceux du continent n'apportent pas de diminution des prix note le rapport. Pourtant, il existe un effet de rapprochement des entreprises productrices qui se spécialisent de plus en plus afin de protéger leurs parts de marché. Ainsi, le rapport cite MTK, le leader taiwanais du marché avec 23 % des parts, qui a acquis la chaîne de production de combiné de ADI. Son action se focalise sur les marques locales et les portables contrefaits. TI s'est quand à lui spécialisé dans les smartphones et Qualcomm dans les CDMA, une technologie 3G.