A l'occasion du 3GSM World Congress de Barcelone, plusieurs fabricants de combinés mobiles ont annoncé l'intégration prochaine du système d'exploitation libre Linux sur certains téléphones. But...

A l'occasion du 3GSM World Congress de Barcelone, plusieurs fabricants de combinés mobiles ont annoncé l'intégration prochaine du système d'exploitation libre Linux sur certains téléphones. But de la manœuvre: proposer des mobiles moins chers et développer eux-mêmes de nouveaux services.
 
Ce projet avait été lancé en juin 2006, quand les quatre opérateurs concernés, Motorola, NEC, Panasonic et Samsung, avaient conclu un partenariat avec les opérateurs Vodafone et NTT DoCoMo pour développer un système d'exploitation mobile basé sur Linux.
 
Pour le moment, les téléphones qui fonctionnent sous Symbian ou Windows Mobile coûtent environ 200 dollars (190 euros). Selon les fabricants, des téléphones intégrant un OS libre pourraient être cédés au prix de 125 dollars (95 euros). Voilà qui pourrait rendre ces combinés accessibles à un plus grand nombre de bourses!
 
Cet engouement pour le libre devrait également permettre aux constructeurs de proposer leurs propres services. Selon Greg Besio, vice-président des logiciels pour appareils mobiles chez Motorola, dans des propos relayés par Reuters, "nous souhaitons pouvoir lancer et diriger nous-mêmes les innovations".
 
En janvier, les quatre constructeurs et les deux opérateurs avaient lancé la LiMo Foundation, pour recruter des professionnels et chercher des solutions aux problèmes qui empêchent, pour le moment, un déploiement efficace du libre sur les mobiles.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 19/02/2007)