Alors que tous ont le mot "convergence" à la bouche, le finlandais Nokia vient de faire sensation au 3GSM World Congress de Barcelone en dévoilant son premier mobile capable de basculer...

Alors que tous ont le mot "convergence" à la bouche, le finlandais Nokia vient de faire sensation au 3GSM World Congress de Barcelone en dévoilant son premier mobile capable de basculer de façon transparente d'un réseau GSM ou Edge vers une liaison de type LAN (réseau local) sans fil comme le Wi-Fi ou, plus tard, le Wimax.
 
Combiné quadribande, le Nokia 6136 intègre la technologie UMA (Unlicensed Mobile Access) qui prend en charge le transfert transparent de communications vocales ou de flux de données entre réseaux GSM et liaison réseau de type LAN. Il sera disponible au second semestre pour un prix annoncé de 275 euros HT.
 
Le 6136 dispose également d'un appareil photo et d'un tuner FM
 
Conséquence pour l'utilisateur : des services mobiles haut débit disponibles quelle que soit la technologie de couverture réseau et des avantages tarifaires au niveau des communications vocales, puisque le 6136 permet de profiter de la voix sur IP. La technologie employée permet à l'opérateur de restreindre la voix sur IP aux protocoles de son choix.
 
Dans l'immédiat, aucun client à l'horizon pour Nokia dans la mesure où les opérateurs sont encore en train d'étudier les différents modèles économiques pour des offres faisant converger téléphonie fixe et mobile au sein d'un même forfait. Orange est toutefois évoqué comme l'un des premiers clients potentiels du Nokia 6136.
 
Rappelons que France Télécom prépare depuis plusieurs mois un service baptisé HomeZone couplant fixe et mobile, ainsi qu'un combiné compatible GSM/Wi-Fi, le LivePhone, auquel le Nokia 6136 pourrait peut-être servir de base. Des essais sont également en cours du côté de Neuf Cegetel, qui teste actuellement auprès de 200 clients le BeautifulPhone, un prototype de combiné faisant converger mobilité et voix sur IP.
 
D'autre part, Nokia et le japonais Sanyo viennent d'annoncer la création d'une filiale commune dans la téléphonie mobile, qui fabriquera des appareils compatibles avec la norme CDMA, très répandue aux Etats-Unis et en Asie.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 14/02/2006)