Au troisième trimestre 1997, Compaq Computer, Dell Computer, Hewlett-Packard et IBM avec plus de 35 % du marché mondial et 40 % du marché des Etats-Unis continuent de dominer l'industrie du micro-o...

Au troisième trimestre 1997, Compaq Computer, Dell Computer, Hewlett-Packard et IBM avec plus de 35 % du marché mondial et 40 % du marché des Etats-Unis continuent de dominer l'industrie du micro-ordinateur. Prévoyant au quatrième trimestre une hausse de 15 % des ventes mondiales de PC, IDC indique que Dell, classé deuxième derrière Compaq pour les ventes aux Etats-Unis est descendu sur le marché mondial au troisième rang. Néanmoins, le groupe devrait continuer de croître sur le nouveau marché des serveurs et des stations de travail ainsi que sur le segment des portables. La baisse des prix sur les PC grand public devrait doper les ventes d'Hewlett-Packard. Sur le segment des portables, 1998 devrait être une bonne année pour le groupe. Ses commandes ont augmenté au niveau mondial, au cours du troisième trimestre, de 60 % et de 70 % aux Etats-Unis. Toujours selon IDC, IBM devrait connaître, grâce à l'introduction de ses PC d'entrée de gamme, une reprise sur le marché grand public. IBM a enregistré au cours du troisième trimestre une part de marché mondial de 8,4 % (7,4 % pour la région Asie-Pacifique). Le rythme de croissance du marché japonais des PC ne devrait croître que de 0,1 % en 1997 (8,1 millions d'unités vendues) par rapport à l'an passé. Au premier trimestre, d'après IDC Japan, les ventes de PC ont progressé de 11,4 %, au second, 6,9 %, au troisième elles ont diminué de 10,8 % et devraient baisser au quatrième de 5,9 %. Avec près de 40 % du marché, les ventes de portables n'ont pas été affectées par cette dégradation. Aux Etats-Unis, après une progression de 20 % au troisième trimestre, les ventes de micro-devraient croître de 21 % au quatrième trimestre selon IDC. D'après Dataquest, 43 % des foyers américains sont d'ores et déjà équipés (contre 35 % il y a un an). Selon cette étude, non seulement l'accès à Internet et l'éducation des enfants sont les principales motivations d'achats de PC, mais la chute des prix est aussi "une force motrice". (Le Figaro - la Tribune - Les Echos - L'Agefi - 12/12/1997)