Selon le Gartner, 990.8 millions de téléphones portables ont été écoulés dans le monde en 2006. Ces chiffres représentent une hausse de 21.3% par rapport à 2005, où 816.6 millions avaient été...

Selon le Gartner, 990.8 millions de téléphones portables ont été écoulés dans le monde en 2006. Ces chiffres représentent une hausse de 21.3% par rapport à 2005, où 816.6 millions avaient été cédés.
 
Du côté des constructeurs, Nokia, Motorola et Samsung caracolent en tête, avec respectivement  34.8% (345 000 unités vendues), 21.1% (209 000) et 11.8% (116 500) de parts de marché. Par rapport à 2005, ces résultats sont en progression pour Nokia (+2.3%) et Motorola (+3.4%). Samsung, de son côté, accuse une légère baisse de 0.9%. Sony Ericsson, quatrième du classement, est également en bonne santé, avec 7.4 % de parts de marché, suivi de LG (6.3%) et de Ben Q Mobile (2.4%).
 
Selon Carolina Milanesi, analyste chez Gartner, "malgré les nombreuses critiques sur un manque d'offres 'légères' sur du moyen de gamme, Nokia a non seulement été capable de conserver sa position de numéro un mais a également augmenté ses parts de marché. La mise en place d'importantes offres bon marché sur les marchés émergents, et la proposition de contenus riches sur les marchés arrivés à maturité, se sont révélées être la combinaison du succès pour Nokia en 2006".
 
Pour les fabricants qui ne rentrent pas dans le Top 6, l'année aura été moins fructueuse. Alors que leurs parts de marché, une fois réunies, s'élevaient à 19.2% en 2005, elles ne totalisaient plus que 16.2% en 2006, avec 161 000 unités vendues.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/03/2007)