Aux Etats-Unis, les sites de rencontre sur Internet sont devenus les plus gros générateurs de revenus du web. Au premier semestre 2003, ils ont rapporté quelque 215 millions de dollars et le ...

Aux Etats-Unis, les sites de rencontre sur Internet sont devenus les plus gros générateurs de revenus du web. Au premier semestre 2003, ils ont rapporté quelque 215 millions de dollars et le cabinet d’études américain Jupiter Research prévoit que cette somme passe à 642 millions de dollars en 2008. Au total, 927.000 visiteurs ont été recensés sur des sites de rencontre au mois d’octobre dernier (contre 532.000 en juin 2003).

Qui sont ces mordus des sites de rencontre ? A peu près autant des femmes (48 %) que des hommes (52 %), qui pour la plupart se connectent à leur site de rencontre favori depuis leur domicile. Globalement, il n’existe pas de disparités remarquables quant à l’âge de ces visiteurs : la tranche d’âge des 35-44 ans représente 27,6 % de l’ensemble des visiteurs, devant les 25-34 ans (22,3 %), les 45-54 ans (21,3 %), et les plus de 55 ans (16 %). Les jeunes de 18 à 24 ans ferment la marche, avec 12,8 %.

Internautes confirmés, ils sont 84 % à se connecter en ligne cinq fois ou plus par semaine, et 37 % à utiliser Internet depuis au moins sept ans. De manière prévisible, la situation familiale des internautes fait varier leur propension à utiliser les services de rencontre sur Internet : cependant, ces sites ne sont pas le seul apanage des célibataires et des divorcés. Même si ces deux populations sont les plus concernées par les sites de rencontre, 11 % des internautes ayant reconnu s’être connectés à un site de rencontre la veille du sondage étaient mariés !

( Atelier groupe BNP Paribas – 27/11/2003)