C’est finalement le groupe mené par Accenture qui a remporté le contrat lancé par le département américain de la sécurité intérieure : il s’agit du développement d’un système de traçage des...

C’est finalement le groupe mené par Accenture qui a remporté le contrat lancé par le département américain de la sécurité intérieure : il s’agit du développement d’un système de traçage des étrangers circulant sur le territoire des Etats-Unis. Accenture a ainsi raflé ce contrat public de 10 milliards de dollars (courant sur 10 ans) aux deux autres groupes candidats, menés par Computer Sciences Corporation et Lockheed Martin.

Selon les analystes, il s’agit très certainement là de la signature la plus importante de l’année dans le secteur de la gestion de l’information. Accenture et les entreprises qui lui sont associées (une trentaine, dont Dell, AT&T et Raytheon) seront en charge de l’implémentation d’un vaste programme de sécurité et de lutte contre le terrorisme.

Dans ce cadre, Accenture devra collecter nombre d’informations sur les personnes qui voyagent sur le territoire américain, depuis leur arrivée jusqu’à leur départ. Pour cela, il est prévu de relier une vingtaine de bases de données gouvernementales recoupant diverses informations, et de procéder, par l’intermédiaire de sous-traitants, à l’identification systématique des voyageurs dans les aéroports, aux frontières et dans les ports.

Le contrat remporté par Accenture couvre une période initiale de cinq ans, renouvelable chaque année pendant cinq ans. Fixé à 10 milliards de dollars, le coût du programme pourrait bien atteindre les 15 milliards de dollars, au vu des ambitions démesurées du projet.

(Atelier groupe BNP Paribas - 02/06/2004)