Yahoo! propose de rendre payant l'envoi de courriels : il travaille sur un serveur sur lequel chaque message est facturé un cent de dollars. Le but : assurer les destinataires de la fiabilité du mail.

Le spam constitue aujourd'hui 90 % de la totalité des mails envoyés quotidiennement, et le chiffre est en constante augmentation. D'où l'initiative de Yahoo!, qui propose de rendre payant l'envoi de courriels. Pour concrétiser son idée, l'entreprise a mis au point CentMail, un serveur mail sur lequel l'envoi de tout message est facturé un cent de dollar. L'intérêt ? Assurer aux destinataires que le courrier reçu en provenance du serveur n'est pas un spam. D'autant que, ajoutent les chercheurs, les pirates n'ont que fort peu de chances d'investir un réseau qui facture les échanges, même de manière symbolique.
Supprimer la messagerie gratuite?
Pour que l'initiative ne reste pas un vœu pieux et suscite l'intérêt des internautes, CentMail propose de reverser l'argent dépensé à des associations caritatives. "Nous croyons qu'une approche qui en appelle aux sentiments altruistes est plus efficace que les systèmes payants traditionnels", explique Sharad Goel, responsable du projet dévoilé par le magazine The New Scientist. Les consommateurs pourront également indiquer en bas du message la cause qu'ils soutiennent. Du coup, les associations devraient être les premières à faire adhérer les nouveaux membres.
Un projet controversé
L'idée est cependant à nuancer. Car certains internautes ne voudront pas recevoir de messages appelant à des causes qu'ils ne soutiennent pas. Autre problème : les spammeurs peuvent trouver des astuces pour contourner le système. Par exemple, générer les dons pour eux-mêmes.  Pour l'instant, CentMail est en version bêta privée, mais il sera bientôt ouvert au public. Les éditeurs espèrent intéresser non seulement les adhérents de Yahoo!, mais aussi ceux des autres messageries.