Les agrinautes sont de plus en plus nombreux à se connecter sur Internet. 20 000 selon l’Association de coordination technique agricole (Acta), plus de 30 000 selon BVA. Selon une enquête réalisée...

Les agrinautes sont de plus en plus nombreux à se connecter sur Internet. 20 000 selon l’Association de coordination technique agricole (Acta), plus de 30 000 selon BVA. Selon une enquête réalisée en septembre 2000 par le cabinet Stracom auprès de 412 agriculteurs français, à la demande de la société Hyltel Base, sur les agriculteurs français utilisant Internet, 25 % des agrinautes se connectent depuis plus de 2 ans, 33 % depuis 1 à 2 ans, 42 % depuis moins d’un an. Dans 56 % des cas, une seule personne utilise Internet. Il s’agit le plus souvent du chef d’exploitation. Dans les autres cas, il y a au moins deux utilisateurs et plus. 42 % des utilisateurs ont entre 35 et 45 ans, l’âge moyen de l’utilisateur principal d’Internet pour l’exploitation est de 39 ans. 26 % des agrinautes interrogés possèdent un site Internet, 28 % envisagent d’en créer un, 46 % ne souhaitent pas en avoir. 75 % des agrinautes se connectent régulièrement pour consulter leur messagerie ou/et visiter un site. 37 % d’entre eux se connectent tous les jours, 41 % plusieurs fois par semaine. 6 % seulement se connectent moins d’une fois par semaine. 89 % des agrinautes recherchent de la documentation ou des informations. 81 % utilisent la messagerie. 75 % des agrinautes utilisent un moteur de recherche pour leurs recherches, près de 10 % n’en utilisent pas. 17 % des agrinautes interrogés ont déjà effectué des achats en ligne: 5 % pour des achats agricoles et 12 % pour des achats ne concernant pas l’exploitation. A peine plus de 8 % des agrinautes (mais environ 20 % des viticulteurs) pratiquent la vente en ligne. Près de 70 % des agrinautes utilisent régulièrement la messagerie: 39 % tous les jours, 31 % plusieurs fois par semaine. 5 % seulement l’utilisent une fois par mois ou moins. Plusieurs agriculteurs parmi ces derniers ont un email, mais ne le connaissent pas. Un tiers des agriculteurs envoient 1 à 3 messages par semaine et en reçoivent 2 à 6. Les viticulteurs utilisent beaucoup plus leur messagerie. Alors que les non viticulteurs envoient en moyenne 5 messages par semaine et en reçoivent 11, les viticulteurs envoient en moyenne 5 à 6 par jour et en reçoivent 6 à 7 par jour. 47 % des agrinautes visitent 1 à 4 sites spécialisés en agriculture. 11 % consultent plus de 10 sites. 15 % des personnes interrogées (souvent des viticulteurs) ne consultent pas de site agricole. Trois sites principaux sont surtout consultés: AgriOnline, Terre-net et Web-agri. A eux trois, ils totalisent près de 50 % des sites cités en premier choix par les agrinautes. Viennent ensuite Agrifirst (10 %), Agranet (4 %) et la Météo (3 %). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/01/2001)