La compagnie aérienne Air France - KLM propose depuis la semaine dernière un nouvel e-service : l'auto enregistrement par Internet.

Après avoir acheté leur billet électronique (obligatoire début 2008), les voyageurs peuvent s'enregistrer eux-mêmes sur le site de la compagnie, de 24 heures à 30 minutes avant l'heure limite d'embarquement.
 
Les voyageurs en possession d'un billet électronique peuvent choisir leur numéro de siège et imprimer leur carte d'embarquement, depuis leur domicile ou leur bureau, précisent les compagnies fusionnées dans un communiqué commun. Cette carte peut être, en cas de perte, réimprimée par le passager grâce à son identifiant. La souplesse du système rend possible l'enregistrement sur un autre vol en cas de changement de programme.
 
Une fois arrivés à l'aéroport, les clients peuvent déposer leurs bagages à l'un des comptoirs spécialement dédiés ou se rendre directement en salle d'embarquement. Une halte est nécessaire en cas de bagages à mettre en soute. Des comptoirs de dépose rapide ont été prévus : le code barre de la carte d'embarquement est scanné par le comptoir multidestination, déclenchant l'émission d'un reçu classique. Il en existe déjà dans le terminal de PARIS Orly et le Terminal F de Roissy CDG, et ils seront généralisés très bientôt.
 
Dernier maillon sur lequel la compagnie n'a pas vraiment de prise : les filtres de sécurité, c'est-à-dire les contrôles de police pré-embarquement. Air France a testé cette année un système de vérification d'empreintes digitales (projet Pegase), pour accélérer ces contrôles. Objectif : forcer la main du ministère de l'Intérieur pour qu'il installe ce système dans les aéroports. Le ministère a d'ailleurs lancé un appel d'offre sur ce thème.
 
L'e-enregistrement est une étape de plus d'Air-France KLM dans sa mutation numérique, dont dépend en partie sa survie. Toutes compagnies aériennes confondues, la disparition des billets papier doit ainsi permettre une économie de 3 milliards de dollars par an.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/04/2006)