La manœuvre est habile. La période est propice. Bref, l'arnaque a été particulièrement bien pensée par ses auteurs...

La manœuvre est habile. La période est propice. Bref, l'arnaque a été particulièrement bien pensée par ses auteurs.

Le Centre de Surveillance du Commerce Electronique, rattaché à la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) vient de publier un communiqué invitant les consommateurs français à la plus grande vigilance. Ils ont détecté une escroquerie circulant depuis quelques jours par messagerie électronique.

Un message invite les internautes à contacter, par téléphone, une entreprise auprès de laquelle ils auraient effectué des achats. Le message, toujours le même, est le suivant : "Cher client, votre carte bancaire a été débitée avec succès pour la commande suivante. Référence : 22 74 92 ; Numéro de client : 20 21 81 ; Articles : 69,96 euros ; Frais d'expédition : 23,47 euros / Total : 93,43 euros".

Le message se termine ainsi : " Pour toute question concernant cette commande, veuillez appeler le 00 88 213 883 454". C'est dans cette dernière phrase que se trouve la clef de l'arnaque. L'internaute qui reçoit cet email, et n'a bien entendu jamais lancé cette commande, se rue sur son téléphone pour composer le numéro de téléphone indiqué au bas du courrier.

Grosse erreur : le numéro indiqué est celui d'un réseau international avec indicatif partagé, c'est-à-dire un numéro satellitaire, fortement surtaxé. Concrètement, la communication coûtera à notre internaute berné la modique somme de 4 euros... la seconde !!

Méfiance, donc : l'arnaque n'est pas toujours là où on pouvait l'attendre...

(Atelier groupe BNP Paribas - 08/12/2004)