Pour faire face au leader Intel, AMD choisit l'arme de l'acquisition ! Le numéro deux mondial des microprocesseurs se paye ATI, le fabricant de cartes graphiques canadien pour 5,4 milliards de...

Pour faire face au leader Intel, AMD choisit l'arme de l'acquisition! Le numéro deux mondial des microprocesseurs se paye ATI, le fabricant de cartes graphiques canadien pour 5,4 milliards de dollars. Cette OPA amicale a été officialisée par communiqué de presse mais aucune justification stratégique n'a encore été donnée.
 
La transaction devrait, selon l'agence Reuters se faire en actions et en cash. Chaque action d'AMD devrait être achetée 20,47 dollars ce qui signifie qu'il y aurait une prime de 24 % sur le cours de clôture de l'action.
 
L'opération sera soumise à l'approbation des actionnaires et des autorités américaines et canadiennes dédiées. Pour procéder à ce rachat, AMD fait appel à la banque Morgan Stanley dont le Senior Funding s'est engagé à verser 2,5 milliards.
 
Les rumeurs qui couraient sur cette transaction n'avaient pas été très bien accueillies par les investisseurs qui restent sceptiques. L'annonce d'AMD permettra certainement d'y voir plus clair.
 

AMD
AMD (Advanced Micro Devices) est l'un des plus gros fabricants de microprocesseurs pour PC. Cette entreprise américaine basée à Sunnyvale, en Californie, tente de rattraper le leader du marché : Intel. AMD fabrique, depuis 1969 - date de sa création - des microprocesseurs mais aussi des dispositifs à mémoire Flash et des solutions à base de puces.
 
En 1999, AMD a lancé les Athlon et les Duron. Trois ans plus tard, il va se concentrer sur la production des Athlon qui sont aussi performants et moins chers que ses concurrents. AMD insiste sur le marché du détail qu'Intel délaisse. Il y propose des prix très compétitifs ce qui lui permet d'y être leader. AMD cible les connaisseurs avec des processeurs dont la puissance brute est très importante quand Intel cherche à toucher le grand public et se vend dans les grandes enseignes.
 
En septembre 2005, pour la première fois, les ventes de microprocesseurs (pour les ordinateurs grand public) d'AMD ont dépassé celles d'Intel. Symbolique, cette étape représente la menace que le challenger fait peser sur le géant Intel. AMD est engagé depuis juin 2005 dans une bataille juridique contre Intel qu'il accuse d'abus de position dominante.

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 24/07/2006)