''C'est un trimestre horrible'' : l'aveu vient directement du directeur général d'Advanced Micro Devices, Hector Ruiz. Au titre du quatrième trimestre 2004, le fabricant de microprocesseurs...

"C'est un trimestre horrible" : l'aveu vient directement du directeur général d'Advanced Micro Devices, Hector Ruiz. Au titre du quatrième trimestre 2004, le fabricant de microprocesseurs affiche une perte de 30 millions de dollars, contre un bénéfice de 43,2 millions un an plus tôt. Il faut dire que le fabricant a été frappé d'une charge exceptionnelle de 49 millions de dollars ce trimestre, liée à la réduction de sa dette. Les ventes d'AMD affichent une progression de 5 % sur un an, à 1,26 milliard de dollars ces trois derniers mois.

Heureusement, le département des microprocesseurs pour ordinateurs portables redonne au groupe un peu de baume au cœur : le chiffre d'affaires de celui-ci s'est établi à 430 millions de dollars, contre 581 millions de dollars un an plus tôt. Les puces Opteron et Athlon ont joué un rôle primordial ces trois derniers mois en gagnant des parts de marché.

Sur le segment des mémoires, en revanche, les temps sont durs. AMD voit ainsi le chiffre d'affaires de cette branche passer de 566 millions de dollars au quatrième trimestre 2003 à 504 millions de dollars ces trois derniers mois, pour une perte opérationnelle de 39 millions de dollars.

Sur l'ensemble de l'année 2004 , le groupe a annoncé un bénéfice net de 91 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de cinq milliards de dollars : un record pour le groupe, qui enregistre ainsi une hausse de 42 % sur ses ventes par rapport à 2003.

(Atelier groupe BNP Paribas - 19/01/2005)