Trois mois après le rachat d'ATI par AMD pour un montant de 5,4 milliards de dollars et après le feu vert des autorités de la concurrence, AMD finalise l'acquisition du fabricant canadien de...

Trois mois après le rachat d'ATI par AMD pour un montant de 5,4 milliards de dollars et après le feu vert des autorités de la concurrence, AMD finalise l'acquisition du fabricant canadien de cartes graphique ATI. "Le nouvel AMD a maintenant une gamme complète de propriétés intellectuelles dans les microprocesseurs, les cartes graphiques, les chipsets et l'électronique grand public", a précisé Hector Ruiz, le P-DG d'AMD.
 
AMD et ATI souhaitent maintenant entamer une véritable coopération technologique. Les deux entreprises veulent ainsi combiner leurs plates-formes de développement et de support technique dès 2007.
 
Ces plates-formes intégrées seront présentes dans les secteurs professionnel et grand public des ordinateurs portables, du jeu et du multimédia.
 
En outre, AMD vient d'annoncer le lancement du projet de puce "Fusion", un nouveau processeur intégrant un circuit graphique complet. Cette puce intégrera donc un CPU (Central Processing Unit) et un GPU (Graphics Processing Unit). Ce processeur pourrait donc augmenter significativement les performances par watt des CPU actuels.
 
Ces processeurs "nouvelle génération" devraient faire leur entrée sur le marché entre fin 2008 et début 2009. AMD souhaite les utiliser "dans tous les domaines prioritaires de l'entreprise : portables, PC de bureau, station de travail et serveurs, aussi bien que dans l'électronique grand public et les besoins uniques des marchés émergents".
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 26/10/2006)