AMD déclare la guerre à Intel... sur tous les fronts. Six mois après le lancement de ViiV, la plate-forme multimédia d'Intel, c'est au tour d'AMD d'annoncer une solution équivalente, baptisée...

AMD déclare la guerre à Intel... sur tous les fronts. Six mois après le lancement de ViiV, la plate-forme multimédia d'Intel, c'est au tour d'AMD d'annoncer une solution équivalente, baptisée Live!. AMD Live est un ensemble de solutions matérielle et logicielle visant à transformer le PC en une véritable machine multimédia communicante.
 
Comme chez son concurrent, l'objectif visé est de faire de l'ordinateur la passerelle centrale permettant de gérer tous les loisirs numériques (photos, vidéo, musique, programmes télévisés et téléchargement en ligne) et d'exploiter ces contenus sur les différents terminaux du domicile, notamment la télévision.
 
AMD se distingue du Viiv d'Intel en proposant une suite de logiciels indépendants de la machine. C'est-à-dire notamment des outils pour lire des fichiers en streaming, compresser des enregistrements vidéo, ou sauvegarder ses fichiers en ligne et y accéder à distance. Quant au système d'exploitation global, il sera assuré par Windows Media Center.
 
Pour commercialiser sont nouveau produit, AMD a multiplié les alliances. Acer, Alienware, Fujitsu Siemens, Gateway et HP seront les premiers à proposer ces ordinateurs mais selon AMD, ce sont plus de 40 fabricants au total qui proposeront des ordinateurs certifiés AMD Live! à partir du mois prochain.
 
Ces PC orientés Home Cinéma seront obligatoirement équipés d'un Athlon 64 X2 double-coeur et de la fonction Away Mode de Microsoft qui automatise la mise en veille de l'appareil.
 
AMD enchaîne les annonces ces derniers temps. Après le lancement des Turion double cœur et ses investissements récents dans ses usines allemandes, le groupe se lance maintenant dans la lutte pour imposer sa marque dans le marché prometteur du multimédia grand public.
 
AMD a déjà réussi à détrôner Intel sur ses propres terres puisque c'est pour ses processeurs que Dell a brisé son partenariat exclusif avec Intel. Reste maintenant au fondeur à conquérir les foyers.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 06/06/2006)