En 2006, le fabricant de microprocesseurs AMD(Advanced Micro Devices) a réussi à augmenter ses parts de marché en en grignotant quelques unes à son plus grand concurrent, Intel. Alors que les...

En 2006, le fabricant de microprocesseurs AMD (Advanced Micro Devices) a réussi à augmenter ses parts de marché en en grignotant quelques unes à son plus grand concurrent, Intel.
 
Alors que les parts de marché d'Intel, selon le cabinet Mercury Research, sont passées de 76% au troisième trimestre de l'année dernière à 74,4% au quatrième trimestre, AMD a réussi à faire progresser ses parts de marché de 23,3% au troisième trimestre à 25,3% au quatrième.
 
AMD a surtout conforté sa progression sur le secteur des processeurs pour PC de bureau, passant de 26,6 à 29,1% entre le troisième et quatrième trimestre 2006, alors que les parts de marché d'Intel ont reculé de 72,4 à 70,4% sur la même période dans ce secteur. Quant au secteur des ordinateurs portables, AMD a également vu ses parts de marché progresser de 2,6%. Cette augmentation est notamment due au fait que le constructeur Dell a décidé d'intégrer l'été dernier des processeurs AMD sur ses ordinateurs.
 
Néanmoins, c'est toujours le fabricant Intel qui domine le secteur des microprocesseurs pour serveurs. Il a même réussi à regagner des parts de marché sur AMD, en passant de 76,3 à 77,7% alors qu'AMD accuse une baisse sur ce même secteur (de 23,7 à 22,3%).
 
Et Intel ne compte pas laisser la moindre marge de manœuvre à AMD en 2007. D'ailleurs, le fabricant de microprocesseurs a conclu la semaine dernière un partenariat stratégique avec Sun Microsystems, qui utilisait jusqu'alors des processeurs estampillés AMD sur ses serveurs.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 31/01/2007)