Selon l'enquête annuelle menée par UFB Locabail (groupe Paribas) auprès des 250 000 entreprises de 6 à 200 salariés, 24 % des PME possèdent au moins un accès à Internet, soit deux fois plus que l'...

Selon l'enquête annuelle menée par UFB Locabail (groupe Paribas) auprès des 250 000 entreprises de 6 à 200 salariés, 24 % des PME possèdent au moins un accès à Internet, soit deux fois plus que l'année précédente "une telle progression n'a jamais été enregistrée même lors des débuts de la micro". Les 56 000 entreprises tournées vers l'exportation (42 % d'entreprises connectées), ou des secteurs comme le conseil (56 % sont connectées) ou l'imprimerie (41 % de connectées) sont les premières a s'être intéressées à Internet. Selon UFB Locabail, 48% des PME devraient se connecter d'ici à la fin de l'année. 38 % des entreprises connectées utilisent le réseau au moins une fois par jour, 19 % se connectent une fois par semaine. Toutefois, pour 70 % d'entre elles, l'ouverture d'un site Web n'est pas à l'ordre du jour. 6 % seulement possèdent un site, 14 % envisagent d'en créer un d'ici à la fin de l'année "dans l'esprit des interviewés, la notion de site va jusqu'à la simple page d'accueil". Microsoft Explorer est désormais le logiciel de navigation le plus utilisé (60 %). L'année dernière, le taux d'équipement global en micro-ordinateurs s'est élevé à 92 %. Les petites entreprises de 6 à 20 salariés sont désormais équipées à 90 %. Cette année, une PME sur deux envisage un achat informatique (44 % l'an passé) "le véritable potentiel se situe sur les entreprises de 50 à 200 salariés qui possèdent en moyenne 6 micro-ordinateurs". Si dans leur grande majorité, les PME-PMI les plus connectées sont équipées de Macintosh, l'enquête confirme la progression de Compaq et d'Hewlett-Packard, les deux challengers d'IBM. A noter qu'UFB Locabail offrira, dans le cadre de la fête de l'Internet, une journée d'initiation à Internet à tous ses clients et remettra le prix du meilleur site web des PME-PMI françaises de moins de 200 salariés. (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 04/03/1998)