AOL (America OnLine) vient d'annoncer avoir conclu, le 21 décembre dernier, le rachat de la start-up californienne Truveo, spécialisée dans la recherche et l'indexation de vidéos sur Internet. Le...

AOL (America OnLine) vient d'annoncer avoir conclu, le 21 décembre dernier, le rachat de la start-up californienne Truveo, spécialisée dans la recherche et l'indexation de vidéos sur Internet. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais il s'agirait selon un porte-parole de la plus importante acquisition d'AOL depuis le rachat d'Advertising pour 453 millions de dollars , finalisé en septembre 2004.

En septembre dernier, Truveo lançait son propre moteur de recherche vidéo . Principal attrait de ce service, par rapport aux solutions des grands portails américains comme Google, Yahoo! ou MSN : Truveo est capable d'indexer automatiquement les vidéos, notamment grâce à la capacité qu'ont ses robots de détecter les contenus multimédias que peuvent contenir une page Web. Une méthode que Truveo a baptisée "visual crawling". Alors que ses concurrents doivent le plus souvent attendre que les fournisseurs de contenu les avertissent pour indexer les vidéos, Truveo détecte ces dernières automatiquement.

L'acquisition de Truveo permettra à AOL d'améliorer ses technologies de recherche, qui devraient être mises à l'épreuve lors du lancement aux Etats-Unis, d'In2TV, son service de vidéo à la demande gratuite , normalement prévu pour la fin du mois.

En revanche, aucune information n'a été communiquée concernant les modalités d'un accord avec le nouvel actionnaire d'AOL, Google, qui vient de lancer son propre service de vidéo à la demande, Google Video Store . La vidéo était pourtant l'un des points sur lesquels les deux géants devaient collaborer ...

(Atelier groupe BNP Paribas - 11/01/2006)