(voir les revues de presse du 06/11/97 et du 20/01/98). Conçu par Aplio, un simple boitier de 15 cm sur 15, se branchant d'un côté comme un répondeur sur la fiche téléphonique, de l'autre sur la pri...

(voir les revues de presse du 06/11/97 et du 20/01/98). Conçu par Aplio, un simple boitier de 15 cm sur 15, se branchant d'un côté comme un répondeur sur la fiche téléphonique, de l'autre sur la prise électrique, permet de téléphoner via le réseau Internet pour le prix d'une simple communication, à condition que le correspondant soit équipé du même appareil. Le boitier comporte un modem, un microprocesseur 32 bits, des puces (G. 723-1) spécialisées dans la compression et décompression de la voix. La voix est transmise sous forme de "paquets" compressés, ce qui explique un très léger décalage d'une seconde. Toutefois, cet appareil ne fonctionne qu'avec les accès standards à Internet (PPP). Ce produit sera commercialisé en location début avril sous le nom de World-Net Phone par la société française World-Net qui en fera la démonstration lors de la fête de l'Internet les 20 et 21 mars. Il sera proposé pour 249 F par mois, incluant l'abonnement à World-Net (149 F pour ceux qui sont déjà abonnés). Lui ayant décerné le prix de l'innovation en 1997 (revue de presse du 16/02), France Télécom s'intéresse aussi à ce produit. L'Aplio/Phone, vendu dans les grands magasins comme la FNAC au prix de 1 890 F, sera ainsi proposé avec un abonnement préférentiel à Wanadoo. Pour dix heures mensuelles de communications internationales vers les Etats-Unis (2,25 F la minute au plein tarif, 1,80 F tarif réduit), en comptant la location des deux boitiers Aplio, l'économie actuelle réalisée serait de 50 %. Pour vingt heures par mois de communications Paris-province, au tarif plein, le gain serait d'environ 38 %. La rentabilité devrait être supérieure pour les acheteurs de l'appareil. (Le Monde - 11/03/1998)