Les individus cherchent de plus en plus des outils veillant à leur santé et bien être. Pour l'industrie, il faudra penser ces dispositifs tel un écosystème communiquant, offrant tant de l'expertise, que de la simplicité.

Les appareils médicaux connectés devront rester simples, et abordables

Un large segment de consommateurs est demandeur d'informations dans le domaine des dispositifs médicaux connectés. Ce ne sont pas pour autant les plus malades, mais davantage ceux cherchant des informations pouvant leur permettre une meilleure maîtrise de leur santé. Une étude d'IBM nommée "L'avenir des appareils médicaux connectés" indique que ces derniers souhaiteront communiquer à distance avec leurs médecins via ces outils. Ils espèrent d'ailleurs que le prix des outils actuellement utilisés contribuera à en produire de plus intelligents, ou souhaitent sinon pouvoir les louer. Mais reste que les principaux attributs recherchés sont la simplicité d'usage, la connexion en temps réel et un prix raisonnable, par exemple en dessous de 100 dollars.

Opportunité à saisir

Si le marché semble large, encore faut-il que les fabricants sachent l'appréhender. Ils devront ainsi renforcer leur collaboration avec leurs partenaires, puisque aujourd'hui, aucune société n'est capable de fournir un service complet. De plus, ils devront être acteurs de la standardisation future de ce type de données, pour intégrer leurs produits dans un écosystème communiquant. Pour IBM, les trois clefs du succès résideront également dans la capacité des appareils à prendre des mesures de manière automatique, à être interconnectés et surtout à être "intelligents". Cela afin qu'ils puissent par exemple donner des recommandations aux utilisateurs des données collectées.

Usages multiples

Selon les scientifiques et les experts en soins médicaux chez IBM, les outils à développer devront répondre à demandes très diverses. A titre d'exemples, l'étude cite les appareils qui seront capables de mesurer la vitesse d'un individu ainsi que ses mouvements, pour les aider à profiter d'un régime alimentaire sain. Aussi, certaines machines seront réservées aux personnes âgées souffrant de troubles de mémoire et permettront de le géolocaliser ou de leur rappeler de prendre leurs médicaments. Il pourra également s'agir d'appareils contrôlant le taux de cholestérol dans le sang, mais dans tous les cas, ils devront permettre une indépendance et mobilité à l'utilisateur.