Ca y est, Steve Jobs est entrée en scène. A l'occasion du MacWorld qui se déroule en ce moment à San Francisco, le PDG d'Apple a annoncé la sortie d'un ordinateur Macintosh à moins de 500...

Ca y est, Steve Jobs est entrée en scène. A l'occasion du MacWorld qui se déroule en ce moment à San Francisco, le PDG d'Apple a annoncé la sortie d'un ordinateur Macintosh à moins de 500 dollars. La rumeur avait donc dit vrai. Sauf que le "Mac mini" est plus séduisant que ce qu'on aurait pu imaginer d'un ordinateur livré sans écran, clavier ni souris !

Le "Mac mini"

Sur seulement 5 cm de hauteur et avec un poids de 1,3 kg, le Mac mini pourrait bien redéfinir l'ordinateur tel que nous le connaissons aujourd'hui, en permettant aux consommateurs de réellement choisir le design de chaque partie de son ordinateur personnel. Le Mac mini est équipé d'un processeur PowerPC G4 à 1,25 GHz ou à 1,42 GHz et d'une carte graphique ATI Radeon 9200 avec 32 Mo de mémoire DDR dédiée. Les deux modèles disponibles sont fournis avec un lecteur optique à chargement frontal permettant de regarder des DVD et de graver des CD, et un disque dur d'une capacité allant jusqu'à 80 Go.

Autre annonce : Steve Jobs a profité de ces journées Apple pour annoncer les derniers chiffres liés aux ventes de l'iPod, son baladeur déjà décliné en plusieurs versions (classique, mini, version photo , version U2). Au premier trimestre de son exercice 2004-2005, clos le 31 décembre, Apple a vendu 4,5 millions d'exemplaires de son iPod.

Le chiffre est impressionnant, comme l'on pouvait s'y attendre après les bilans de Noël des cybermarchands (lire à ce sujet l'article du 3 janvier 2005 sur les ventes de fin d'année d'Amazon ). Pour mémoire, l'an passé à la même période, Apple avait vendu 733.000 iPod. Il est donc de bon ton de s'incliner devant la performance : + 500 % !

L'iPod shuffle
Pour continuer à surfer sur la vague de son baladeur, Apple a annoncé la sortie d'un nouvel iPod, bien plus intéressant que l'iPod photo ou encore l'iPod U2, dont on a pu se demander s'ils n'étaient pas le signe d'un certain égarement de la marque à la pomme.

L'iPod shuffle

Aujourd'hui, Apple revient fièrement avec un baladeur plus petit et plus léger qu'un paquet de chewing-gums, à porter autour du cou. Une fois encore, le design est soigné... Cette fois-ci, c'est avec son prix qu'Apple surprend : 109 euros pour la version 512 Mo (environ 120 titres) et 159 euros pour 1 Go (240 titres).

Si beaucoup de consommateurs ont été séduits par l'iPod, il n'en ont pas moins été, pour beaucoup, stoppés dans leur élan d'achat par son prix : 349 euros pour l'iPod classique, 279 euros pour l'iPod mini. A condition que les acheteurs ne réalisent pas trop rapidement qu'en achetant un baladeur d'Apple ils se trouvent pris dans la spirale de l'iTunes et qu'ils ne peuvent télécharger sur aucun autre service, Apple devrait encore faire une bonne année 2005 sur le segment des baladeurs...

(Atelier groupe BNP Paribas - 12/01/2005)