La firme à la Pomme lance la version bêta de son nouveau navigateur Web, Safari 3. Et pour gagner des parts de marché sur ce secteur, Safari 3 pourra être utilisé par les utilisateurs du système Windows...

La firme à la Pomme lance la version bêta de son nouveau navigateur Web, Safari 3. Et pour gagner des parts de marché sur ce secteur, Safari 3 pourra être utilisé par les utilisateurs du système Windows.
 
Apple a présenté, lors de la conférence WWDC qui se tient à San Francisco et qui rassemble les développeurs de la firme à la Pomme, une version test de son navigateur Internet, Safari 3. Principal atout: il pourra être utilisé par les adeptes du système d'exploitation Windows comme par les aficionados du Mac.
 
Selon les développeurs de la firme de Cupertino, Safari 3 serait le navigateur le plus rapide capable de fonctionner sous Windows: il pourrait afficher les pages Web deux fois plus vite qu'Internet Explorer 7.
 
Safari 3 permet également d'utiliser des marque-pages maniables, avec des onglets simples d'utilisation et intègre aussi un lecteur de flux RSS.
 
Safari veut jouer sur le même terrain qu'Internet Explorer
 
Steve Jobs souhaite donc mettre en place une nouvelle stratégie pour inciter les utilisateurs de l'OS de Microsoft à basculer vers le système à la Pomme. Et de déclarer: "Nous pensons que les utilisateurs de Windows seront impressionnés quand ils vont voir à quel point un navigateur Internet peut être rapide et intuitif avec le Safari 3. Des centaines de millions d'utilisateurs de Windows utilisent déjà iTunes et nous voulons les encourager à expérimenter le navigateur Safari". A bon entendeur...
 
Et Apple possède encore une grande marge de manœuvre: seulement 4,9% des internautes utilisent le navigateur Safari, contre 15% pour Firefox, de la Fondation Mozilla, et 78% pour le désormais traditionnel Internet Explorer de la firme de Redmond.

Anne Confolant pour L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 13/06/2007)