Imaginez que vous pouvez scanner des documents avec votre téléphone portable... Le centre européen de recherche Xerox, situé à Grenoble, a pensé à ce nouvel usage et vient de mettre au point un...

Imaginez que vous pouvez scanner des documents avec votre téléphone portable... Le centre européen de recherche Xerox , situé à Grenoble, a pensé à ce nouvel usage et vient de mettre au point un logiciel qui lui est expressément destiné et pourrait être commercialisé cette année. Pour qu'il fonctionne, il faut être équipé d'un téléphone équipé d'un appareil photo numérique dont la résolution est d'au moins un mégapixel.

Le logiciel corrige les ombres et les flous de l'image du document que l'utilisateur a pris en photo. Puis il comprime l'image en un fichier qui peut passer de 200 à 20 kilooctets . Celui-ci peut ensuite être transmis par fax, envoyé sur un autre téléphone ou un ordinateur par MMS ou via la technologie Bluetooth. Les images peuvent finalement être imprimées, au gré de l'utilisateur.

La population d'utilisateurs sur laquelle Xerox table le plus est celle des professionnels qui assistent régulièrement à des présentations sur tableau ou sur Powerpoint. Mais aussi à ceux qui sont souvent loin de leur bureau et doivent prendre des notes sur papier (architectes, agents d'assurance, commerciaux...). Avec le logiciel, que Xerox compte proposer aux équipementiers, ils pourront prendre des clichés de toutes leurs notes, et les transférer sur leur ordinateur à leur arrivée au bureau.

Reste ensuite à coupler l'application de Xerox à un système de reconnaissance des caractères et les utilisateurs pourront directement lire leurs griffonnages sous un logiciel de traitement de texte. Si l'on prend en compte que 89 millions de photophones seront vendus cette année aux Etats-Unis (source : IDC), il est permis de présager que l'application de Xerox a un bel avenir devant elle.

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/02/2005)