Le projet Millee propose d'instruire les bases du chinois écrit aux populations isolées en passant par des modules ludiques accessibles depuis un téléphone, et considérés comme plus susceptibles de capter l'attention.

Quand l'apprentissage d'une langue passe par le jeu sur mobile

Pour être efficace, l'apprentissage sur mobile ne doit pas ignorer l'aspect ludique, ont constaté les chercheurs de l'université de Carnegie Melon responsables du projet Millee. Selon eux, une telle approche permet d'ouvrir l'accès à l'instruction au plus grand nombre. Un enjeu qui va de pair avec la possibilité permise par la nature même du téléphone portable d'enseigner à moindre coût et quelle que soit sa localisation. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont mis au point deux jeux pédagogiques à destination des populations des zones rurales chinoises, dans le but de leur enseigner les bases écrites de leur langue. Avec un pré requis : la nécessité de proposer des modules correspondant à la culture des jeunes apprenants. Dans ce but, ils ont analysé les caractéristiques de vingt-cinq jeux traditionnels chinois afin d'en déterminer des facteurs tels que la coopération entre les acteurs, et quelles étaient les chansons et les illustrations qui attisent l'intérêt de l'utilisateur.

Un apprentissage à moindre coût, ludique, individuel ou collectif

Autant de pistes dont ils se sont inspirés pour la création de leurs jeux éducatifs. Résultat : les premiers tests effectués auprès des enfants d'une région de la province de Henan en Chine ont témoigné de leur efficacité. "L'apprentissage en mode collaboratif, ainsi que la possibilité de le faire en jouant, contribuent à faciliter l'apprentissage", note Matthew Kam, directeur du projet. "Cela laisse entrevoir l'utilisation massive du mobile comme outils d'enseignement peu coûteux, en particulier dans les zones rurales". Régions où le niveau scolaire des habitants n'est pas homogène. Dans le détail, le premier module, baptisé Multimédia Word, mise sur la reconnaissance des lettres chinoises. Les utilisateurs doivent reconnaître et écrire un caractère chinois à partir de ce qu'ils entendent ou de ce qu'ils perçoivent sur un croquis ou une photographie.

Faire des mobiles un important outil d'apprentissage

Le second jeu, Drumming Stroke joue quant à lui sur la pratique collective de l'écriture. Les apprenants ont un temps imparti pour écrire tour à tour une des parties graphiques qui forment un caractère chinois. Et doivent respecter l'ordre de construction graphique du caractère imposé par la langue. Une musique rythme le temps d'écriture de chaque utilisateur. A noter qu'une autre initiative avait déjà été testée en Inde avec le soutien de Nokia : l'équipe avait développé des jeux sur mobiles pour améliorer la connaissance de l'anglais des enfants vivant dans les régions éloignées. Les conclusions de l'étude ont été présentées lors du CHI 2010 à Atlanta.