l’étude TLB sur les actionnaires individuels. Selon l’Etude nationale 2001 sur « les Actionnaires individuels et la Bourse : les @ctionnaires individuels et les courtiers en ligne » réalisée par T...

l’étude TLB sur les actionnaires individuels. Selon l’Etude nationale 2001 sur « les Actionnaires individuels et la Bourse : les @ctionnaires individuels et les courtiers en ligne » réalisée par TLB, 1 million d’actionnaires individuels utilisent fréquemment Internet pour gérer leur portefeuille boursier, soit une progression de 100 % par rapport à l’an passé. Les Actionnaires Individuels utilisant Internet sont fidèles à cet outil. 2,3 % seulement renoncent à Internet pour la gestion de leur portefeuille. TLB constate que cette fidélité est forte sur un marché récent, ne connaissant un réel développement que depuis deux ans. 25 % des Actionnaires Individuels Actifs (AIA), soit environ 400 000 personnes, souhaitent devenir client d’un courtier en ligne dans les prochains mois. Pour ceux qui sont déjà clients, l’année 2000-2001 a été celle de la recherche du meilleur prestataire en fonction de leurs propres critères de sélection : rapidité de transmission des ordres, coût de la transaction, qualité de l’information. Les actionnaires individuels réalisent sensiblement moins de mouvements en Bourse que l’an passé. Le pourcentage des AIA clients de courtiers déclarant investir sur le long terme est passé de 25,5 % l’an dernier à 41,2 % cette année. Le Second Marché résiste mieux que le Nouveau Marché à la désaffection des AIA. Les AIA clients de courtiers intervenant souvent sur le Second Marché sont 14,3 % en 2001, contre 18,8 % en 2000. Pour le Nouveau Marché, ils sont 28,2 % en 2001, contre 17,8 % en 2000. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/09/2001)