une offre globale de gestion des moyens de paiement. Le Crédit Lyonnais a opté pour l’offre de traitement des transactions par cartes bancaires, proposée en partenariat avec IOcard, et l’offre sur ...

une offre globale de gestion des moyens de paiement. Le Crédit Lyonnais a opté pour l’offre de traitement des transactions par cartes bancaires, proposée en partenariat avec IOcard, et l’offre sur le traitement des chèques de l’activité Customer Management Services d’Atos Origin. Ces deux services couplés permettent au Crédit Lyonnais de proposer une offre globale de gestion des moyens de paiement. Deux nouveaux standards sont en train de révolutionner le monde bancaire: la nouvelle norme de cartes à puces EMV, standard crée par les deux groupes de cartes concurrents, Eurocard et Visa; et l’abandon, le 1er janvier 2002, de l’échange physique des chèques libellés en euros grâce à l’échange d’image chèques. Seules, les images-chèques circuleront entre les banques à partir de cette date. Le 18 juin dernier, les banques éligibles ont réalisé les premiers échanges en euros sur le SIT (Système Interbancaire de télécompensation). En retenant la solution d’Atos Origin, le Crédit Lyonnais permettra à ses banques affiliées de limiter les investissements nécessaires, de s’adapter rapidement aux nouvelles normes et de se concentrer sur leur offre marketing. La solution Atos Origin/Iocard permet une intégration immédiate des standards internationaux de la carte à puce et met à disposition des nouvelles solutions de paiement (carte virtuelle, porte-monnaie électronique, commerce électronique) à l’échelle européenne, voire mondiale. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 9/07/2001)