Président d’ATT Solutions, Richard Roscitt vient de confirmer que sa compagnie était en cours de discussion avec IBM pour acquérir pour un montant situé entre trois et quatre milliards de dollars, s...

Président d’ATT Solutions, Richard Roscitt vient de confirmer que sa compagnie était en cours de discussion avec IBM pour acquérir pour un montant situé entre trois et quatre milliards de dollars, son vaste réseau de transmission de données à l’usage des sociétés Global Network. Mais ATT n’est pas seul en lice, d’autres acheteurs potentiels dont GTE, USWest, Ameritech, SBC Communications, Bell Atlantic, France Télécom, BT, Nippon Telegraph & Telephone et plusieurs fournisseurs d’accès à Internet ont aussi pris contact avec IBM.

Depuis un certain temps, ATT cherche à élargir son éventail de produits et de services pour les entreprises. Cette année, le groupe a racheté Teleport Communications (téléphone local et transmissions de données pour les entreprises) et a créé un joint-venture avec BT pour vendre des services de télécoms aux multinationales.

Global Network (6 000 employés) créé dans les années 1980, réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars et dessert 45 000 implantations dans 900 villes et 50 pays. Le réseau d’IBM est notamment utilisé par les clients pour transmettre électroniquement des commandes et brancher leurs employés sur Internet.

Son intégration dans une alliance ATT-BT permettrait aux deux sociétés d’offrir un service de transmission de données rapides, de bonne qualité et de taille mondiale, à leur clientèle commerciale.

Pour sa part, bien que voulant se séparer d’ici au début de l’année prochaine de Global Network, IBM n’entend pas pour autant le céder au premier venu. De plus, IBM entend louer au futur acheteur les services de connexion du réseau pour continuer à assister ses propres clients dans la création et la gestion de leurs systèmes de communication. (La Tribune - 02/10/1998)