Le modèle structurel de la banque évolue pour mieux satisfaire ses clients, innover et se développer sur de nouveaux canaux. Le canal mobile ainsi que l'Internet font partie des priorités de développement du secteur pour nombre d'entre elles.

Les banques font du développement des canaux mobile et Internet une priorité

Poussées par les usages de leurs clients à utiliser les services bancaires en ligne et également leurs mobiles, les banques font du développement de ces deux canaux une priorité des douze prochains mois. Ainsi, développer le canal mobile et la banque en ligne fait partie des priorités stratégiques pour 63% des banques interrogées par Misys et Finextra, qui dressent un état des lieux du secteur. Derrière ces deux priorités, viendrait le développement de nouveaux produits et services à 80% et de l'amélioration du service client à 71%. Ceci serait le résultat de la concentration de plusieurs départements bancaires.

Priorité au mobile et à l'Internet

En effet, il y aurait une tendance à la centralisation des services bancaires, selon le sondage. 90% des banques auraient ainsi créé une unique entité dédiée aux services bancaires ou comptent en créer une dans un futur proche. Ce groupe combine ou combinerait les services de gestion de la trésorerie (cash management), de paiements (payments) et de financement des opérations commerciales (trade finance). Selon le rapport, il n'est en effet pas illogique de lier ces trois gammes de services, notamment parce que cela éviterait la duplication des services qu'occasionne un fonctionnement en silos. Mais surtout, il permettrait aux banques de se concentrer sur le client et l'innovation.

Une intégration en cours

Concernant les priorités des douze prochains mois, le développement d'interfaces en ligne est cité par 59% des répondants et 45% comptent le développer le canal mobile. Actuellement, cette centralisation des unités est présente dans une minorité de banques. L'étude montre que seulement 34% des banques interrogées auraient intégré un tel groupe de services bancaires alors que 47% des banques combineraient deux départements sur trois, le cash management et le trade finance dans une même unité. 9% d'entre elles prévoient de changer leur structure organisationnelle en créant un tel groupe dans un avenir proche.

Rédigé par Claire Cavret
Social Media Manager