Selon le baromètre de la région Pays de Loire (départements 37, 44, 49, 53 et 72), le nombre d’entreprises tenant déjà leur comptabilité en euro passe de 12 % en juin à 21,5 % en août 2001. Le Maine...

Selon le baromètre de la région Pays de Loire (départements 37, 44, 49, 53 et 72), le nombre d’entreprises tenant déjà leur comptabilité en euro passe de 12 % en juin à 21,5 % en août 2001. Le Maine et Loire arrive largement en tête avec 29 %, tandis que la Mayenne reste très en retard (14,5 %). 36,5 % des entreprises de cette région prévoient d’effectuer le passage de leur comptabilité en euro d’ici à la fin novembre 2001, alors que 11 % préfèrent attendre décembre pour effectuer cette opération. Au total, 69 % des entreprises de la région ont déjà passé (21,5 %) ou envisagent de passer (47,5 %) leur comptabilité en euro d’ici la fin de l’année. 31 % d’entre elles, soit ne se prononcent pas (5 %), soit programment le passage de leur comptabilité au delà de la date légale du 31/12/2001. Avec 34 % de réfractaires, la palme des retardataires revient à la Sarthe, sans compter les 4 % de sans avis. Le nombre d’entreprises de la région Nord, Pas-de-Calais (départements 59 et 62) tenant déjà leur comptabilité en euro est passé de 14 % en juin à 19 % en août 2001. Le département du Nord (20 %) devance celui du Pas-de-Calais (16,5 %). 35 % des entreprises de cette région prévoient d’effectuer le passage de leur comptabilité en euro d’ici le 30 novembre, tandis que 17,5 % vont attendre décembre. Au total, 71,5 % des entreprises auront effectivement passé (19 % à ce jour) ou envisagent de passer (52,5 %) leur comptabilité en euro d’ici la fin de l’année. 28,5 % des entreprises, soit ne se prononcent pas (6 %), soit programment (22,5 %) ce passage au delà de la date légale du 31/12/2001. La même tendance se retrouve sur les deux départements. L’Euro Train-forum sera présent à Reims le 12 septembre, à Strasbourg le 13 septembre et à Nancy le 14 septembre. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/09/2001)