Annonces, effets d'annonce, commercialisation, offres multiples... Qui gagnera la bataille de la convergence? Cette semaine, Orange et Neuf Cegetel ont annoncé le lancement de leurs combinés...

Annonces, effets d'annonce, commercialisation, offres multiples... Qui gagnera la bataille de la convergence ? Cette semaine, Orange et Neuf Cegetel ont annoncé le lancement de leurs combinés hybrides GSM/Wi-fi. Mais Free avait anticipé en annonçant le lancement de son propre combiné en septembre. Qu'en est-il vraiment ?
 
Orange : l'argument de confiance et de simplicité

L'opérateur historique fait les choses en grand. La convergence, elle ne se fera pas uniquement par le lancement d'offres dédiées, elle se fera avant tout par un rebranding. Depuis hier, France Télécom est passé à l'Orange et a annoncé qu'il allait commercialiser "à partir de septembre" son combiné Unik au prix de 99 euros.

Aujourd'hui, la convergence chez Orange, c'est l'utilisation d'un unique combiné à l'intérieur et à l'extérieur du domicile, qui permet de poursuivre la conversation sans interruption lors du changement de réseau.
 
Pour l'utiliser, il faudra avoir un forfait de téléphonie mobile ET un forfait de téléphonie fixe sur IP chez Orange. Avec une offre claire dont le public comprend immédiatement les conséquences dans ses usages quotidiens, l'opérateur historique signe une belle campagne de communication et un bel effet d'annonce puisque Unik ne sort qu'en septembre.
 
Neuf Cegetel : une offre quadri-play pertinente  

Mi-juin, le combiné convergent GSM/Wi-fi de Neuf sera en vente. Pour 199 euros si l'on n'est pas abonné à Neuf Mobile, pour 1 euro si l'on décide de souscrire à cet opérateur virtuel. Le combiné permettra d'utiliser la VoIP dès que l'on se trouve près d'une borne Wi-fi qui appartient au réseau de Neuf.
 
Lors du lancement de Neuf Mobile, l'opérateur de téléphonie mobile de Neuf, certains analystes ont reproché à l'opérateur de ne pas savoir montrer la cohérence de son offre pourtant très riche. L'opérateur est le premier à se positionner sur le marché et il doit trouver le moyen de faire valoir ses offres auprès d'un public encore peu sensibilisé aux potentialités de la convergence.
 
Neuf Cegetel vient également d'annoncer le lancement de sa Neuf box HD qui permettra de visionner la télévision en haute définition sur les chaînes qui l'émettent et avec un écran compatible.
 
Free : encore peu de solutions concrètes

Souvent, l'on reproche à Free ses effets d'annonce sans conséquence concrète. Un exemple probant à cet égard a été celui de l'annonce de la disponibilité de l'offre Wimax pour ses clients haut débit. C'était il y a presque deux mois, on n'en sait pas plus.
 
Cependant, sur le secteur de la haute définition, Free avait été premier en annonçant il y a plus d'un mois le lancement de sa Freebox HD.
 
A cette occasion, la filiale d'Iliad a également donné le coup d'envoi de son offre de VoIP mobile et a annoncé qu'elle commercialiserait d'ici septembre ses combinés GSM/Wi-fi. Mais l'on n'en sait pas plus.
 
L'opérateur a récemment subi un revers au niveau de son image auprès des consommateurs après le lancement d'une vague de plaintes d'abonnés mécontents orchestrée par l'UFC Que choisir.
 
Le trio de tête des opérateurs de télécommunications français bataille à coup de communication perdant parfois de vue que l'objectif est... de se faire comprendre du consommateur !
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 02/06/2006)