BEA Systems, l'un des leaders mondiaux des applications d'infrastructure logicielle, va bien. Il vient d'annoncer la nuit dernière ses résultats financiers pour l'année fiscale 2004 (clôturée...

BEA Systems, l'un des leaders mondiaux des applications d'infrastructure logicielle, va bien. Il vient d'annoncer la nuit dernière ses résultats financiers pour l'année fiscale 2004 (clôturée pour la société au 31 janvier 2005). La société a réalisé un chiffre d'affaires global sur l'année de plus de 1,08 milliard de dollars, soit 7 % de croissance par rapport à 2003.

"Il s'agit d'un nouveau record historique pour la société qui a passé l'an dernier le cap du milliard de dollars de chiffre d'affaires, s'inscrivant ainsi dans le club restreint des éditeurs de logiciels au dessus de cette marge" Indique fièrement le communiqué de presse.

Lors d'une présentation publique, Alfred Chuang, Président et CEO de BEA Systems a mis en avant "la solidité financière de la société" en terme de profitabilité avec un résultat net positif de 131 millions dollars et un cash flow positif de 1,6 milliard de dollars. Alfred Chuang a également mis en exergue l'innovation technologique de la société notamment dans le domaine des telécoms et de la technologie d'identification et de traçabilité RFID.

Parmi les nouveaux clients signés au cours du dernier trimestre, BEA compte notamment : Acer, Comcast et Orange France. BEA Systems a par ailleurs annoncé cette semaine qu'il rejoignait avec Sybase, le spécialiste des bases de données, le groupe open source Eclipse Foundation en tant que "développeurs stratégiques".

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/02/2005)