Créée en janvier 2001, la Fédération Nationale des Tiers de confiance (FNTC) regroupe, au niveau national et international, les professionnels comme les Autorités, Tiers et Prestataires d’activités ...

Créée en janvier 2001, la Fédération Nationale des Tiers de confiance (FNTC) regroupe, au niveau national et international, les professionnels comme les Autorités, Tiers et Prestataires d’activités connexes ainsi que les organisations professionnelles concernées directement ou indirectement par la sécurisation des échanges électroniques et la conservation des informations. Son but: représenter et défendre des droits et des interets matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, et développer la profession des Tiers de confiance. Après avoir consacré sa première année d’existence à la mise en place de ses structures, la FNTC publie aujourd’hui sa charte d’éthique pour les services de tiers archivage. Elle a aussi définit ses procédures d’audit qui lui permettront d’attribuer des labels de conformité par catégorie de service: «flux» pour la sécurisation des échanges et «stock» pour la conservation sécurisée des données. En outre, elle présente un guide pratique dédié à l’utilisateur de signature électronique. Ce guide sera prochainement téléchargeable sur le site http://www.fntc.org La FNTC souhaite développer sa présence et son influence sur le marché français en favorisant notamment les actions de communication ainsi que les contacts avec les organismes chargés de mettre en place les structures de qualification des prestataires dans le domaine de la signature électronique. La FNTC va créer, entre autres, un observatoire de la profession chargé de réaliser des études sur les marchés en France et à l’étranger et de suivre tous les travaux de normalisation. Par ailleurs, la FNTC va créer et déposer une marque collective avec un règlement d’usage, conformément au Code de la Propriété Intellectuelle. Cette marque collective concernera les prestations de services dans le domaine de l’archivage et dans celui de la signature électronique. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 18/01/2002)